Aléa Solutions  >>  Nos solutions  >>  Assurance Vie

ASSURANCE VIE

Objet

 

Les informations suivantes ont un caractère purement indicatif et général. Seul votre Courtier est en mesure de vous fournir un conseil avisé en fonction de votre situation personnelle.

L’assurance vie est le placement préféré des Français! Cette expression est utilisée fréquemment et à juste titre ! par la presse patrimoniale, résume bien l’attrait et les qualités de cette formule d’épargne.

L’assurance vie est généralement conseillée dans les cas suivants :

- se constituer un capital dans un cadre fiscal privilégié
- préparer sa retraite dans ce même cadre fiscal attrayant
- transmettre un patrimoine au(x) bénéficiaire(s) de son choix dans un cadre fiscal allégé

Voici en quelques grandes lignes les caractéristiques de l’assurance vie, d’autant plus favorable qu’elle présente en plus une palette d’investissement en phase avec son époque, alliant le plus souvent la sécurité et la performance.

Vous désirez quelques détails complémentaires sur les avantages de l’assurance vie ? alors n’hésitez pas à nous contacter.

ASSURANCE VIE

Principe

 

L’assurance en cas de vie garantit le versement d’un capital ou d’une rente au bénéficiaire désigné dans le contrat, si la personne assurée est en vie au terme du contrat.

L’assuré désigne un ou plusieurs bénéficiaires de son choix.

Un bénéficiaire peut être un héritier ou toute autre personne physique, ou encore une association, une entreprise, une collectivité territoriale...

L’assuré peut être le bénéficiaire et utiliser l’assurance-vie comme placement en vue de la retraite.

ASSURANCE VIE

Les différents contrats

 

  • les contrats en euros : le capital est garanti et en fin de contrat, l’assuré recevra nécessairement le montant des versements majorés des intérêts au taux minimum garanti,

  • (Depuis le 28 juillet 2005, il est possible de transformer un contrat d’assurance-vie en euros en contrat d’assurance-vie unités de compte ou en contrat d’assurance-vie multi-supports, sans perte d’antériorité fiscale).

  • les contrats en unités de compte (parts de Sicav ou de sociétés civiles immobilières par exemple) : le capital varie en fonction du marché de référence.

    Attention : l’assureur ne s’engage que sur le nombre d’unités de compte, mais pas sur leur valeur.

  • les contrats multi-supports : ils comportent des supports libellés en euros et des supports libellés en unités de compte,

  • les contrats d’assurance-vie investis en actions, avec certaines contraintes d’investissement (ils existent depuis le 1er janvier 2006).

ASSURANCE VIE

Durée du contrat

 

Les contrats de durée supérieure à huit ans offrent le maximum d’avantages fiscaux. Des durées plus courtes existent néanmoins.

ASSURANCE VIE

Paiement des primes


Il existe trois grandes options :

  • des contrats à versements périodiques (mensuels, trimestriels),

  • des contrats à versement unique (une seule cotisation est versée au moment de la souscription),

  • des contrats à versements libres.

Les contrats prévoient généralement un montant minimum de versement lors de la souscription et lors des versements ultérieurs périodiques ou libres.

En cas de non paiement

Dans les contrats à versements périodiques fixes, uniquement, le non paiement de la prime d’assurance entraîne l’envoi d’une lettre en recommandé avec accusé de réception par l’assureur.

Si la situation n’est pas régularisée, ce courrier entraîne :

  • soit la résiliation du contrat (40 jours après son envoi),

  • soit la réduction de la valeur du contrat.

    Dans ce dernier cas, le contrat est maintenu avec des garanties diminuées si l’assuré a déjà payé 15% des primes prévues au contrat.

ASSURANCE VIE

Frais

 

L’assureur perçoit des frais qui peuvent prendre la forme :

  • de droits d’entrée ou d’adhésion,

  • de frais de souscription,

  • de frais d’acquisition (ils peuvent être prélevés sur chaque prime),

  • ou de frais de gestion (ils sont prélevés chaque année sur l’ensemble de l’épargne).

Tous les frais doivent être prévus précisément dans le contrat.

ASSURANCE VIE

Rémunération de l'épargne

 

Le taux de revalorisation net de l’épargne (une fois déduits les frais de gestion et de souscription) varie selon les performances des contrats proposés sur le marché et selon leurs engagements contractuels.

Les compagnies ont la possibilité, dans certaines limites, de garantir un taux minimum de revalorisation.

Les intérêts sont calculés selon une périodicité variable qui est habituellement annuelle.

ASSURANCE VIE

Rachats et avances

 

Si l’assuré a besoin d’effectuer des retraits d’argent en cours de contrat, il peut demander à l’assureur :

  • une avance sur le contrat : l’avance correspond à un prêt et évite de clore le contrat et de perdre les avantages fiscaux de l’assurance-vie,

    (ce n’est pas un droit, c’est une faculté accordée par l’assureur),

  • un rachat partiel du contrat : une partie de la somme, qui est due à l’assuré, lui est versée, l’autre partie reste investie dans le contrat,

  • le rachat total correspond à une résiliation du contrat avant son échéance.

Chaque année, l’assuré est informé du montant de la valeur de rachat de son contrat, à savoir la somme qu’il se verra verser en cas de demande de rachat partiel ou total de son contrat.


Mentions Légales - Aléa Solutions - 5 rue Fabre d'Églantine - 75012 Paris